mercredi, juillet 31, 2013

Le mystère du télémètre

En avez-vous déjà vu? Moi, c'est pratiquement tous les matins, sur le chemin du boulot. Deux ouvriers (en l'occurrence, travaillant sur le chantier de CrossRail, la nouvelle ligne de train qui traverse Londres d'Est en Ouest), munis l'un d'un télémètre, l'autre d'une grande tige graduée, qui s'installent apparemment complètement au pif, et qui mesurent longuement. Le type au télémètre regarde dans son appareil, appuie sur quelques boutons, regarde de nouveau, fait quelques pas, retourne au télémètre. L'autre tient sa tige pas particulièrement droite (non, pas celle là, bande de petits canailloux!), reste 10 minutes planté là en regardant ailleurs, puis va se poster à un autre endroit encore plus aléatoire que le précédent.

Mais que font-ils? Comment un tel manège peut avoir une utilité? Est-ce qu'ils mesurent l'élévation du trottoir? Mais dans ce cas, à partir de quel point de repère? Et pour quoi faire? Ou peut-être est-ce une punition? Ceux qui ont mal bossé la veille sont envoyés faire les clowns dans la rue avec le télémètre?

Je suis preneur de toute explication.

1 commentaire:

Julien Pansiot a dit…

Probablement pour voir si le sol s'affaisse a cause du CrossRail. Il y a aussi des theodolites automatiques dans certaines gares de trains (Paddington) et de metro (Victoria District).
Mais comme toi, juste de la supposition!