lundi, août 13, 2018

La horde du contrevent

Je viens de finir en un gros week-end La Horde du Contrevent, et voilà un bouquin comme je n'en avais pas lu depuis longtemps !

Dans un univers étrange où le vent souffle en permanence dans le même sens, depuis 8 siècles, tous les 25 ans, une nouvelle génération d'aventuriers triés sur le volet partent à pied vers l'avant pour tenter de découvrir ce qui se cache au bout du monde, là d'où vient le vent. L'on suit donc les 23 personnages de la 34ème horde, chacun sa spécialité, chacun ses forces et ses faiblesses, sa dynamique dans le groupe, sa raison d'être dans la horde. Vont-ils réussir là où tous les autres avant eux ont échoué ?

Plus qu'un univers extrêmement bien construit et cohérent, et une idée originale séduisante, c'est la narration qui transcende ce livre. Point de narration extérieure, ici, c'est chaque personnage qui raconte à tour de rôle, avec son style, ses expressions, sa perception du monde, ce qui enrichit énormément l'histoire. Chaque paragraphe commence donc avec un symbole qui indique celui qui parle. Un marque page aimablement fourni lie le symbole au personnage et permet de ne pas se perdre.

L'on gardera à l'esprit une joute verbale éblouissante, des moments d'action pure dans la tempête, et beaucoup d'émotion quand approche la fin du récit.

Enfin, il y a le vent, ce personnage à part, toujours présent, parfois doux, parfois brutal, parfois allié, parfois traître, toujours dangereux.

Du bel ouvrage.

vendredi, juillet 06, 2018

To the StackOverflow support

Hi! I confirm that I've lost access to my Stackoverflow account small_duck, thank you very much for helping me getting it back :)

jeudi, juin 28, 2018

Lentilles

Pas de photos, parce que ce n'était pas particulièrement esthétique, mais je retrouve le plaisir les lentilles. Tout d'abord, c'est censé être très bon pour la santé, et ensuite, c'est plutôt simple à préparer.

J'ai fait deux plats, récemment. L'un, avec des saucisses, et l'autre, avec du Halloumi. Dans les deux cas, j'ai fait cuire des lentilles dans un grand fait-tout un peu plat, avec juste assez d'eau pour couvrir. Ensuite, je laisse mijoter doucement, en rajoutant un petit peu d'eau pour ne pas que ça attache. Les lentilles ne baignent pas, il n'est donc pas nécessaire de les égoutter dans la passoire avant de les servir.

Avec la version saucisses, j'ai simplement fait cuire les saucisses avec les lentilles. C'est très bon, et ça donne du goût aux lentilles. On sale, on poivre, et on est content.

Avec le Halloumi, je me suis décidé à frire doucement le fromage, lequel a rendu beaucoup d'eau, mais a quand même pris une jolie couleur dorée. Je l'ai rajouté aux lentilles 5 minutes avant la fin de leur cuisson, afin que le sel du fromage se répande dans le plat (qu'il n'est donc pas nécessaire de saler). J'avais mis une cuillère à café de curcuma afin de donner un peu de goût et un peu de couleur, et c'est très bien, j'aurais pu en mettre plus.

Pour la prochaine fois, on essayera avec le fromage indien, le Paneer.

mardi, mai 29, 2018

Filet mignon en croûte

Dans la série des plats qui sortent un peu de l'ordinaire, voici un filet mignon en croûte, fourré au jambon de Parme et au Reblochon. Alors, c'est du lourd, mais qu'est-ce que c'est bon !

La préparation n'est pas particulièrement complexe : on fait revenir son filet, on fait revenir quelques oignons, l'on place le tout sur une pâte feuilletée, l'on entoure de jambon de Parme et l'on recouvre de Reblochon avant de fermer la pâte et de la dorer à l’œuf.

La pâte feuilletée, évidemment, a été achetée toute prête. S'il y a encore quelque chose qui me fait peur, en cuisine, c'est bien de préparer une pâte feuilletée !

Le résultat est fort esthétique bien que peu diététique, et l'on peut en tirer de belles tranches qui pourront être servies avec une salade, par exemple.

Un vrai plat de fête, on refera !

dimanche, mai 20, 2018

Clafoutis aux cerises

Bon, c'est loin d'être ma première photo de clafoutis sur ce blog, mais quelque part, je montre de la constance ! C'est qu'un clafoutis, c'est quand même rudement facile à faire, c'est pas trop lourdingue, et c'est vraiment délicieux. La saison s'y prêtant plus, c'est pour une fois le classique clafoutis aux cerises que j'ai fait (certes aidé de ma petite assistante).

La seule surprise, ce fut de ne pas retrouver mon dénoyauteur, ce qui m'a valu un saut en quatrième vitesse au magasin d'ustensiles de cuisine du bled d'à côté, qui était heureusement fort bien pourvu.

Mais côté cuisine, ce week-end ne fait que commencer !

samedi, janvier 20, 2018

La galette

C'est bon, la galette. Et non seulement c'est bon, mais en plus l'on découvre que c'est facile à faire... À partir du moment où l'on ne fait pas soi-même sa pâte feuilletée. Voici la recette, et le résultat. Pour la fève, j'ai mis un carré de chocolat noir à cuire. Comme cela, l'on ne craint pas de se briser une dent !

mercredi, janvier 03, 2018

C'est la nouvelle année, alors parlons bouffe - Parmentier de canard

J'ai adapté une recette qui utilisait du confit, en un plat qui utilise simplement des cuisses de canard, et ajouté un peu de verdure pour se rassurer. J'ai donc cuit 4 cuisses de canard pendant 90 minutes, puis les ai laissées refroidir avant de les dépiauter. J'ai ensuite fait revenir des poireaux et des champignons, et fait une purée à l'huile d'olive avec 1 kg de pommes de terre, avant d'y ajouter 200g de Morbier.

Ensuite, à l'assemblage, j'ai mis le mélange poireaux champignons au fond, puis les morceaux de canard au dessus, et enfin la purée au fromage par dessus. Au four chaud à 180°C pendant 20 minutes, et c'est prêt !

C'est un bon plat d'hiver, qui nourrira 6 personnes.